C#174 : The Prison Experiment, T.3 : l’énigme finale – Eric Costa

Bonjour à toutes et tous !

Après quelques semaines (mois ?) d’absence, je reviens aujourd’hui pour une chronique qui me tient particulièrement à cœur. Pour ceux qui me suivent depuis un moment maintenant, vous ne serez sans doute pas étonné si je vous dis que je suis une très grande amatrice de la plume et des histoires d’Eric Costa, cet auteur autoédité qui m’a grandement réconcilié avec l’autoédition. Il fait partie de ces auteurs autoédités qui, pour moi, mérite largement d’être connu !

Je tiens d’ailleurs à lui adresser quelques mots pour le remercier de sa confiance, et surtout de sa présence. C’est un auteur facile à contacter, et qui prend de son temps pour nous répondre et discuter. C’est vraiment un plaisir de travailler avec lui. Merci Eric !

Passons maintenant à ce pour quoi je suis là ;).

THE PRISON EXPERIMENT, T.3 : L’ENIGME FINALE – ERIC COSTA

76185639_461036701197486_7536648975676342272_n

Multigenre

Autoédition

603 pages (ebook)

Note 5

LES PLUS :

  •  Histoire passionnante du début à la fin
  •  Une fin innatendue
  •  Des personnages étonnants, attachants, détestables
  •  Une plume addictive
  •  Une trilogie à connaitre

LES MOINS :

  • Pas de moins pour moi

Histoire qu’on a du mal à lâcher

[Résumé du tome 1] Elena est une jeune hackeuse, mercenaire, engagée pour une mission spéciale. Au sein d’une équipe composé seulement d’hommes armés, elle entre dans l’Œuvre. Une prison expérimentale à l’abandon depuis 7 ans, dans lesquels des milliers de prisonniers sont livrés à eux-mêmes, pas toujours pour le meilleur. Leur mission ? Retrouver Dédale, l’architecte de cette prison, qui s’est enfermé à l’intérieur. Mais est-il encore vivant ? Et à quoi ces mercenaires vont devoir faire face ? 

Après avoir lu les deux premiers tomes, je pensais être capable de deviner grossièrement la fin de cette trilogie génialissime. Mais c’était sans compter sur l’auteur qui était bien décidé à nous étonner jusqu’au bout ! Tout au long de ce troisième et dernier tome, je me suis retrouvée face à de nombreux rebondissements qui m’ont conduit à une fin que je n’avais pas du tout imaginée, étonnante et vraiment très bien pensée ! C’est le genre de fin où l’on peut se dire « ah mais oui, je comprends mieux telle ou telle chose ! », que j’aime beaucoup.

L’intrigue a donc été une fois de plus surprenante, avec un suspense encore plus poussé que dans les deux premiers tomes, et de nombreux passages où j’ai retenu mon souffle ! Je pense que c’est le meilleur des trois tomes, qui clôture parfaitement cette trilogie, nous faisant passer par toutes les émotions, nous entrainant sur des chemins plus étonnants les uns que les autres, pour arriver à cette fin si inattendue, et en même temps tellement parfaite !

Une plume passionnante, complexe et entrainante

Comme pour les autres tomes, j’ai trouvé le travail d’écriture très bon. Eric a un style très particulier qui s’étoffe et s’améliore au fil des tomes. Il sait très bien jouer sur les rythmes qu’il donne, et on ne s’ennuie jamais, surtout dans ce troisième tome ! Il y a tout de même quelques passages un peu plus lents, histoire de nous laisser respirer un peu ;). Mais ce que j’ai vraiment aimé, c’est l’utilisation du suspense en fin de chapitre. Il sait parfaitement maitriser les fins de chapitre à couper le souffle, et dont on ne connait le dénouement que plusieurs chapitres plus loin, après être passé à un autre groupe de personnage !

Un univers addictif, mais aussi très angoissant

C’est donc à l’intérieur du dôme que se déroule toute la trilogie. On y découvre des environnements tous plus différents les uns que les autres, et surtout, des populations aussi paisibles que destructrices ! On retrouve les mêmes groupes de personnages que dans les deux tomes précédents, mais avec encore plus d’horreurs et une vive critique de ce que l’Humanité cache de pire en elle ! C’est principalement ce qui me plait le plus dans cette histoire : à travers un mélange de genre, la forte présence de mythologies (principalement grecque), et une très grande part de psychologie humaine, Eric nous propose une critique de l’Humanité dans ce qu’elle a de pire, et dont la conclusion de la trilogie se fait la messagère !

C’est un univers fort, addictif tout de même, dans lequel je retomberais surement très vite !

Des personnages aussi attachants que détestables, forts, étonnants

Il y a également un gros travail sur les personnages de la part d’Eric. On y retrouve une héroïne vraiment très forte, qui évolue au fil des trois tomes pour connaitre une véritable apothéose dans ce dernier tome ! On s’y attache très vite, tout comme à d’autres personnages, mais c’est celle pour laquelle j’ai surement le plus tremblé dans ce dernier tome ! J’ai adoré la suivre tout du long, et je suis très heureuse de cette fin !

Mais  il faut aussi des personnages détestables à souhait, et ce dernier tome n’en est pas exempt ! Je ne peux vous dire ceux qui m’ont le plus exécré, mais vous les reconnaitrez certainement très vite si vous lisez cette saga ;).

En bref, un véritable coup de coeur

J’espère que je ne vous ai pas perdu en route par la longueur de cette chronique, mais c’est un véritable coup de coeur et je ne pouvais m’empêcher d’écrire autant ! J’ai adoré suivre cette histoire tout au long des trois tomes, dont ce dernier est une pure merveille ! La fin est tellement inattendue, tout en concluant à la perfection cette trilogie ! Je suis ravie qu’Eric nous ait entrainé sur des chemins ne nous permettant pas de deviner cette fin. Les personnages sont forts, passionnants, et j’ai versé de nombreuses larmes en suivant leurs péripéties ! The Prison Experiment est le genre de roman où vous pouvez aimer et détester l’auteur de vous faire tant pleurer en l’espace de quelques pages, mais que l’on est ravi de lire jusqu’à la fin ! C’est avec une pointe de regret que j’ai « tourné » la dernière page, mettant fin à cette superbe trilogie. Mais je sais déjà que ce sera un réel plaisir de la relire, encore et encore ! Vous l’aurez compris, si vous n’êtes pas encore tombé entre ces pages, je vous invite fortement à aller découvrir cette histoire !

J’espère que cette chronique vous a plu. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez lu ce roman, ce que vous en avez pensé, ou s’il vous tente. En attendant de vous lire, je vous souhaite de bonnes et douces lectures.

Une réflexion sur “C#174 : The Prison Experiment, T.3 : l’énigme finale – Eric Costa

  1. A reblogué ceci sur Eric Costaet a ajouté:
    « J’espère que je ne vous ai pas perdu en route par la longueur de cette chronique, mais c’est un véritable coup de coeur et je ne pouvais m’empêcher d’écrire autant ! J’ai adoré suivre cette histoire tout au long des trois tomes, dont ce dernier est une pure merveille ! La fin est tellement inattendue, tout en concluant à la perfection cette trilogie ! Je suis ravie qu’Eric nous ait entrainé sur des chemins ne nous permettant pas de deviner cette fin. Les personnages sont forts, passionnants, et j’ai versé de nombreuses larmes en suivant leurs péripéties ! The Prison Experiment est le genre de roman où vous pouvez aimer et détester l’auteur de vous faire tant pleurer en l’espace de quelques pages, mais que l’on est ravi de lire jusqu’à la fin ! C’est avec une pointe de regret que j’ai « tourné » la dernière page, mettant fin à cette superbe trilogie. Mais je sais déjà que ce sera un réel plaisir de la relire, encore et encore ! Vous l’aurez compris, si vous n’êtes pas encore tombé entre ces pages, je vous invite fortement à aller découvrir cette histoire ! »

    Un grand merci à Lætitia pour cette superbe chronique !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.