CES AUTEURS AUTOEDITES QUE J’ADORE

Je vous propose aujourd’hui un article un peu particulier, que j’aimerai mettre en place de temps en temps sur le blog. Lorsque je commence à discuter du sujet des auteurs autoédités – ou de l’autoédition de manière plus générale – avec d’autres blogueurs ou lecteurs, je suis souvent confronté à une réaction du type : « ah non, l’autoédition c’est que des mauvais romans alors je n’en lis pas ».

J’ai pour ma part fait le choix d’intégrer des auteurs autoédités dans mes lectures, pour la simple et bonne raison que je pense que les maisons d’édition sont tellement débordées qu’elles ne peuvent pas s’intéresser à tous ces nouveaux auteurs que l’on voit fleurir un peu partout. Et pour autant, je pense qu’ils méritent aussi que l’on s’y intéresse.

Alors bien sûr, je suis d’accord avec le fait qu’il existe tellement d’auteurs autoédités qu’on a peut-être plus de chance de tomber sur des récits moins passionnants, des plumes moins belles ou des navets ! Mais les romans édités ne sont pas non plus tous excellents, ça se saurait !

Si je vous écris ce petit article, ce n’est bien sûr pas pour vous bourrer le chou en vous disant « lisez des romans autoédités, il n’y a que ça de vrai ! ». Non, si je vous écris aujourd’hui, c’est simplement pour partager avec vous les perles que j’ai pu découvrir grâce à l’autoédition, et dont certains sont bien meilleurs que des romans édités par des maisons d’édition que j’ai pu lire.

ERIC COSTA

Couverture du livre : Aztèques : HaremCouverture du livre : Aztèques : La voie du papillonCouverture du livre : La croisée des mondes

Cela fait maintenant quelques temps que je suis cet auteur, et sa saga Aztèques. Moi qui aime bien ce qui touche à l’histoire, tout en étant romancé, j’ai été très étonné de découvrir cette histoire. Eric m’a envoyé les deux premiers tomes en Service presse numérique, et j’ai tellement aimé qu’à la sortie du tome 3, je l’ai directement acheté. Et j’attends avec tout autant d’impatience la sortie du tome 4 ! J’ai hâte de poursuivre cette saga qui n’a rien à envié aux romans édités.

Je vous invite à aller lire les chroniques que j’ai fais pour les trois premiers tomes, ou d’aller ouvrir l’un de ses romans pour découvrir son incroyable plume et cette saga passionnante et addictive !

NOEMIE VERNIER

Couverture du livre : Les Quatre Éléments

Dans un genre littéraire très différent, je ne pouvais pas ne pas parler de Noémie Vernier. C’est une autrice adorable que j’ai eu la chance de rencontrer (si vous ne l’avez pas encore vue, une vidéo interview est disponible sur Youtube 😉) et de discuter avec elle aussi bien de son roman que de ses futures idées. J’ai adoré son roman « Les quatre éléments », qui est un one-shot d’un nombre assez impressionnant de page que j’ai aussi beaucoup aimé.

Si vous ne l’avez pas encore découverte, je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur sa page facebook ou dans son roman. Elle possède un don pour happer le lecteur directement dans son histoire, et même si le roman fait plus de 600 pages, il se dévore à une vitesse folle !

THEO LEMATTRE

Couverture du livre : Ce qui nous oppose nous unitCouverture du livre : KarmaCouverture du livre : La fête continuera sans toi

Cette fois encore, il s’agit d’un genre littéraire différent des autres. Théo nous entraîne plutôt dans des histoires humoristiques, dans lesquelles transparaissent toujours un questionnement sur soi-même et son rapport aux autres. C’est quelque chose que j’adore dans ces romans, en plus de son écriture qui nous entraîne tout simplement dans ses univers. Je vous ai déjà parlé de « Karma » et « Ce qui nous oppose nous unit », que j’avais reçu en SP, et je vous parlerai bientôt de son dernier roman sorti « La fête continuera sans toi », que je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter cette fois, et que j’ai hâte de découvrir !

Si vous aimez les histoires drôles, mais de diverses manières, et les questionnements personnels, je vous conseille volontiers d’aller découvrir ses histoires. N’hésitez pas non plus à aller visionner quelques-unes de ses vidéos Youtube qui sont très intéressantes 😉. Et pour ceux qui sont plutôt à lire du thriller, sachez que Théo en propose également.

MAELLE D

Couverture du livre : Duel: des braises sous la cendre (T1)

Dans la catégorie dystopie, j’ai rarement lu des romans de la qualité de ce que nous propose Maelle avec son premier tome de la saga « Duel ». J’ai découvert cette jeune autrice tout récemment, et c’est avec un grand plaisir que j’ai dévoré le premier tome de cette histoire qui est très prometteuse ! La plume est vraiment plaisante à lire, originale, et nous entraine avec une grande facilité dans son univers que l’on est loin de connaitre à la fin de ce premier tome.

Si vous aimez les univers d’Hunger Games, de Divergente, je vous conseille d’aller lire le premier tome de cette saga qui s’en approche, tout en ayant cette originalité et cette unicité qui font de Maelle une autrice à suivre. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures d’Heza et ces compagnons, et j’espère vous donner envie de la découvrir aussi !

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous connaissez les auteurs que je vous ai présenté, et quels sont vos chouchous de l’autoédition. En attendant, je vous souhaite de belles et douces lectures 😊.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :